5 faits surprenants sur les lacs

Share Button

Salés ou doux, les lacs sont considérés parmi les sources d’eau librement disponibles sur notre planète. A l’exception des rivières et des ruisseaux, le reste de sources d’eau douce est enfermé dans la glace ou pris au piège sous-terrain. Une grande partie reste encore mystérieuse parmi ces ressources naturelles importantes. Voici quelques faits nouveaux et surprenants d’un décompte récent des lacs de notre planète, publiée dans la revue Geophysical Research Letters.

lac 1

Il y a 117 millions de lacs sur terre, couvrant  3,7 % de la surface terrestre continentale. (Cela n’inclut pas l’Antarctique, Green-land et la mer Caspienne). Environ 90 millions de ces lacs ont une taille inférieure à deux terrains de football, ou une superficie comprise entre  0,5 et 2,5 acres (0,2 à 1 ha).

les rives des lacs du monde mesurent environ 250 fois la longueur de l’Équateur. Sachant que l‘Équateur est d’une longueur de 7 926 milles (12 756 kilomètres).

La plupart des lacs du monde se situent au Canada, la Russie,Alaska, Suède et Finlande. Ce qui fait que les pays tropicaux affleurent également avec les lacs, les pays du Nord leader de la liste qui comte le plus de lacs, parce que simplement, il y a moins de terres plus au sud. Grace notamment, à la tectonique des continents, qui a dispersé la plupart de la masse continentale du monde dans l’hémisphère Nord.

lac 2

La majorité des lacs se trouvent bas, 85 % sont à une altitude inférieure à 1 600 pieds (500 mètres) au-dessus du niveau de la mer. Les raisons sont de deux ordres. Le premier s’explique par le terrain montagneux et accidenté qui limite la taille des lacs. En second lieu, les pays avec les plupart des lacs ont été grattés plat par les glaciers au cours de la dernière période glaciaire.

Les lacs disparaissent et surgissent. Un nouveau lac est soudainement apparu près de Gafsa (Tunisie) en août 2014, soit à partir d’une nappe phréatique soudaine ou de cumul de l’eau de pluieDans les régions pergélisols tout au long de la Russie et l’Alaska, les petits lacs sont asséchés car des températures plus élevées décongèlent les terrains gelés en permanence (pergélisol). En Mongolie, plus de 100 lac sont disparu pendant les années 2000 à cause de la sécheresse et de la forte demande pour l’irrigation.

 1,034 total views,  1 views today

Share Button
(Visited 2 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *