Banque: Fraude par usurpation d’identité ! Comment se protéger et réagir !

Share Button

En cas de tentative de fraude par usurpation d’identité, il est important de savoir que votre banque ne vous demandera jamais de communiquer vos identifiants bancaires. Si quelqu’un vous contacte en prétendant être votre conseiller bancaire ou du service fraude de votre banque et demande vos codes d’accès ou de valider des opérations frauduleuses, il s’agit d’une tentative de fraude par manipulation.

Il est crucial de ne jamais divulguer vos codes et mots de passe. Si vous êtes victime d’une telle fraude, contestez rapidement les opérations litigieuses auprès de votre banque. Changez vos mots de passe d’accès à votre espace personnel sur le site de la banque ou à votre application bancaire. Déposez plainte auprès des services de police ou de gendarmerie. Demandez à votre banque le remboursement des opérations non autorisées. Toutefois, obtenir un remboursement peut être difficile lorsque les transactions ont été validées avec un procédé d’authentification forte.

L’Observatoire de la sécurité des moyens de paiement de la Banque de France a émis des recommandations sur le traitement de ces demandes de remboursement par les banques. La simple validation des transactions frauduleuses ne caractérise pas une négligence grave de la part du titulaire du compte.

En cas de contestation d’opérations ayant fait l’objet d’une authentification forte, la banque doit analyser la transaction contestée dans un délai d’un jour ouvré. Si un doute subsiste sur le consentement du titulaire du compte, la transaction frauduleuse doit être remboursée.

Il faut également se méfier des offres trop belles pour être vraies. Des publicités en ligne peuvent vanter des rendements attractifs sur des livrets d’épargne ou des placements, usurpant l’identité de banques ou d’établissements financiers réputés. De même, les propositions de crédits à taux avantageux sans vérification des ressources sont souvent trompeuses. Il est essentiel de vérifier l’authenticité de l’interlocuteur avant de verser de l’argent pour un produit d’épargne ou pour obtenir un prêt. Consultez la liste noire établie par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) sur la plateforme abe-infoservice.fr pour vous assurer que l’intermédiaire n’a pas usurpé l’identité d’un professionnel autorisé.

La prudence et la vérification sont les clés pour se protéger contre les fraudes par usurpation d’identité.

 344 total views,  1 views today

Share Button
(Visited 45 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *