Google Propose une Somme Colossale à Epic pour le Lancement de Fortnite sur le Play Store

Share Button

Google a confirmé en cour qu’il avait offert à Epic un accord de 147 millions de dollars pour le lancement de son jeu à succès Fortnite sur le Google Play Store d’Android. Purnima Kochikar, vice-présidente des partenariats Play chez Google, a déclaré que l’accord, approuvé et présenté à Epic mais non accepté, aurait été réparti sur trois ans de “financement incrémental” (se terminant en 2021) pour l’éditeur de jeux.

L’objectif était de freiner une possible “contagion” d’applications populaires contournant la boutique officielle d’Android, et par extension, les lucratifs frais d’achat intégré de Google.

Epic a lancé Fortnite sur Android en 2018 via son site web, évitant ainsi le Play Store. Cette démarche lui a permis de vendre la monnaie virtuelle V-Bucks de Fortnite sans payer la commission exigée pour les applications du Play Store. La société a cédé en 2020, évoquant des “pop-ups de sécurité effrayants et répétitifs” et d’autres facteurs la plaçant en situation de désavantage.

Cependant, dans une plainte antitrust déposée plus tard cette année-là, actuellement débattue devant un jury, Epic a affirmé que sa décision initiale avait jeté Google dans la panique. Elle a cité des documents internes affirmant que Google craignait un “risque de contagion” si d’autres développeurs de jeux (dont Blizzard, Valve, Sony et Nintendo) suivaient l’exemple d’Epic, alléguant que Google avait tenté de l’empêcher en offrant des avantages spéciaux ou même en rachetant Epic.

Les documents sur la “contagion” ont été présentés en cour mardi, lorsque Lawrence Koh, l’ancien responsable du développement commercial des jeux sur Google Play, a témoigné. Ils ont anticipé les inquiétudes de Google selon lesquelles pratiquement tous les principaux développeurs de jeux pourraient déserter Play dans les deux ans suivant la décision d’Epic, entraînant des milliards de dollars de pertes de revenus pour Google. Les documents présentés en cour ont estimé qu’une absence de Fortnite pourrait entraîner une perte de revenus directe comprise entre 130 et 250 millions de dollars, puis une perte plus large pouvant atteindre 3,6 milliards de dollars en cas de défection massive.

Google affirme qu’il s’inquiétait de perdre des jeux sur Play, mais qu’il n’y avait rien de malveillant dans cette inquiétude. “Nous voulions simplement que les développeurs choisissent Play”, a déclaré Kochikar dans son témoignage. Koh a témoigné que l’obtention de jeux sur le service était “l’investissement que nous pensions valoir tous les dollars”, d’autant plus que ces développeurs auraient pu choisir de lancer d’abord sur iOS d’Apple.

Inversement, Epic utilise ces documents pour soutenir que Google craignait la concurrence pour la distribution d’applications Android et maintient son Play Store comme un monopole illégal. L’existence de cet accord ne prouve pas cela, mais c’est tout au moins un regard intéressant sur la vision de Google de son activité de jeux.

 378 total views,  1 views today

Share Button
(Visited 48 times, 1 visits today)

Leave a Reply