La Floride cache l’or espagnole au fond de la mer

Share Button

La nuit du 30 juillet 1715,  une flotte espagnole chargée d’or et d’argent a succombé, au large des côtes de la Floride, ravagée par les forts ouragans qui frappent périodiquement les Caraïbes. Ils étaient 11 bateaux à transporter des métaux précieux, mais aussi du bois et du tabac, pour soulager les caisses épuisées du roi Felipe V, le premier de la dynastie des Bourbons, asphyxié après la guerre de succession. La cargaison était inférieure à celle Qui est arrivée en Espagne dans les années les plus dynamiques de l’Empire, l’ont emportée les eaux de la Floride, entre les récifs et bancs de sable. Près de 300 ans plus tard (demain marque l’anniversaire du naufrage), une partie des monnaies et bijoux transportées par les navires restent cachées au fond de la mer.

La société américaine 1715 fleet Queens bewels, ayant les droits de recherche, de la cargaison, a rendu public en juin dernier l’événement d’avoir sauver une petite partie des marchandises. En particulier, l’entreprise trouve 51 pièces d’or, dont un vivement recherché contenant l’image de Felipe V et une chaîne en or, de 12 mètres de long. Trouvés par une famille de Floride qui travaille comme  sous-traitant pour le compte de la société qui détient le Brent Brisben, qui possède une vaste expérience dans la recherche de navires espagnols coulés au large de la côte de Floride. En 1985, il participe à la découverte du galion Notre Dame d’Atocha, une victime de plus, en 1622, d’un autre ouragan dévastateur et dont les caves étaient remplis de trésors.

Pièces de monnaie et une chaîne en or, formant le Trésor trouvé dans la côte de Floride appartenant à un navire espagnol coulé en 1715.tresor au fond de la mer de floride

 

 

La famille Sanford trouve des pièces d’or rarissimes. Vidéo du moment de la découverte: 

 

 

 2,112 total views,  1 views today

Share Button
(Visited 10 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *