Le virus de la dengue se propage en Martinique : renforcement des mesures de surveillance et de lutte !

Share Button

Depuis le début de l’année 2023, la Martinique est confrontée à une recrudescence de la dengue avec 200 cas confirmés répartis dans une vingtaine de communes. Face à cette augmentation continue des cas et à la circulation active du virus, l’Agence Régionale de Santé (ARS) a décidé de passer à la phase 2 – niveau 2 du Plan de Surveillance, d’Alerte et de Gestion des Epidémies (PSAGE). Cette phase correspond à la présence de foyers évolutifs ou de foyers multiples présentant des liens épidémiologiques entre eux.

Fin juin 2023, les indicateurs épidémiologiques montrent que le virus de la dengue continue de se propager de manière géographique, passant du Sud vers le Centre et le Nord de la Martinique. Au 13 juillet 2023, le nombre de cas évocateurs, identifiés lors de consultations en médecine générale, reste élevé, avec 160 cas enregistrés sur une période de deux semaines (du 26 juin au 16 juillet 2023).

Face à cette situation, l’ARS renforce la surveillance épidémiologique en collaboration avec les laboratoires privés, le Centre Hospitalier Universitaire de la Martinique et les médecins sentinelles. Les interventions de lutte anti-vectorielle autour des cas confirmés se poursuivent, tout comme les opérations de désinsectisation dans les avions, menées en collaboration avec les équipes de l’ARS.

Un comité de gestion de la dengue, réunissant les autorités politiques et administratives, se tiendra prochainement afin de renforcer les mesures de lutte contre le moustique Aedes aegypti, vecteur de la dengue.

En cette période propice à la prolifération des moustiques, l’ARS de Martinique et la Collectivité Territoriale de Martinique appellent à une vigilance individuelle et collective. Il est essentiel d’éliminer systématiquement les sites potentiels de reproduction des moustiques autour des lieux de vie, de se protéger contre les piqûres de moustiques et de consulter immédiatement un médecin en cas d’apparition de symptômes évocateurs de la maladie, ou d’appeler le 15 pour une prise en charge médicale rapide.

 316 total views,  1 views today

Share Button
(Visited 25 times, 1 visits today)

Leave a Reply