Lens vs. Arsenal : Retour sur la Victoire Historique de Lens à Wembley il y a 25 ans

Share Button

Vingt-cinq ans avant le match de mardi entre Lens et Arsenal, les Sang et Or avaient créé l’exploit en s’imposant face aux Gunners à Wembley (0-1). Cette victoire reste un moment unique et inoubliable pour les fans de Lens, mais elle a été ternie par l’expulsion controversée de Tony Vairelles après une simulation de Lee Dixon. Cette expulsion a eu des conséquences coûteuses pour Lens dans leur quête de qualification.

Le 25 novembre 1998, lors de la 5e journée de la phase de groupes de la Ligue des champions, Lens, champion de France en titre, se rend à Wembley avec pour objectif de décrocher au moins un match nul pour rester en lice pour la qualification en quarts de finale. En face, Arsenal aligne une équipe de premier plan, avec des joueurs tels que David Seaman, Tony Adams, Lee Dixon, Ray Parlour, Marc Overmars et Nicolas Anelka. Malgré cette opposition de taille, Lens aborde le match avec confiance.

Pascal Nouma a eu plusieurs occasions nettes au cours de la première heure, mais Guillaume Warmuz, le gardien de Lens, a fait preuve de vigilance face aux attaques adverses. Le match se joue à une intensité élevée, avec les joueurs de Lens prenant des risques pour contrer les assauts d’Arsenal.

À la 72e minute, le match bascule en faveur de Lens. Vladimir Smicer s’infiltre sur le côté gauche de la défense d’Arsenal et centre parfaitement. Michaël Debève, l’auteur du but légendaire, se souvient de ce moment : “On savait que Tony (Vairelles) ou Vladimir étaient capables d’éliminer à tout moment leur adversaire en un contre un avant de déclencher une frappe ou un centre. On savait qu’il fallait toujours être positionné au deuxième poteau. Je me souviens encore du crochet de Vladi’. À ce moment-là, je me suis dit : ‘il va centrer'”. Debève a ensuite marqué le but de la victoire, qui reste gravé dans la mémoire des fans lensois.

Cependant, la fin du match a été marquée par une controverse. L’arbitre a exclu Tony Vairelles après une simulation de Lee Dixon, bien que la vidéo n’ait pas été utilisée à l’époque pour confirmer l’incident. Cette expulsion a suscité l’incompréhension parmi les joueurs de Lens, et certains espéraient que l’UEFA reviendrait sur cette décision après le match. Malheureusement, cela n’a pas été le cas.

Sans Tony Vairelles, Lens a finalement été éliminé de la Ligue des champions cette saison-là. Michaël Debève souligne l’importance de la présence de Vairelles dans l’équipe et estime que sa suspension a eu un impact sur les performances de Lens.

Malgré cette controverse, la victoire historique de Lens à Wembley reste un moment de fierté pour le club et ses supporters. La célébration avec les fans lensois et le geste de fair-play de David Seaman en remettant son maillot à Guillaume Warmuz sont des souvenirs précieux de cette soirée légendaire. Vingt-cinq ans plus tard, les joueurs actuels de Lens espèrent écrire leur propre histoire face à Arsenal.

 374 total views,  1 views today

Share Button
(Visited 22 times, 1 visits today)

Leave a Reply